Trouver une salle
  • 5 - Mardi 30 mai - SOIREE ESPAGNE

    En partenariat avec L’ANACR et Pass’enGers, Escapades culturelles en Gascogne.

    Bulletin de réservation en bas de page.

    18h / Conférence : regards d’artistes sur la guerre d’Espagne par Charlotte De Malet.
    19h30 / Buffet (10€ par personne - sur réservation)
    20h45 / Projection NO PASARAN : album souvenir

    De Henri-Francois Imbert (1h10)

    Un jour, lorsqu’il était enfant, le cinéaste avait trouvé chez ses grands-parents une série incomplète de cartes postales photographiées dans la bourgade de son enfance proche de la frontière espagnole, lorsque les républicains sont arrivés en France, fuyant devant les franquistes à la fin de la guerre civile en 1939. Vingt ans plus tard, il se lance à la recherche des 23 cartes postales réputées introuvables qui manquent à la collection...
    No pasarán, c’est la guerre d’Espagne, mais aussi, par écho, tous les camps du monde, tous les engagements politiques déviés, toutes les familles auxquelles l’histoire a arraché un de ses membres... et, évidemment, la France des réfugiés. C’est aussi une démarche cinématographique originale et subjective qui lie photo et cinéma.


    No pasarán, album souvenir par bande-annonce-film

    TARIFS :
    Conférence seule : 3.5€
    Conférence + film : 9€
    Buffet : 10€ (sur réservation)
    Film seul : tarifs habituels

    JPG - 47 ko

    CONFERENCE
    Reg « art » sur la guerre d’Espagne

    Il est des événements qui marquent à jamais une période historique : et la guerre d’Espagne est l’un de ceux-là. Partie d’une tentative de coup d’état comme il y en avait déjà eu tant d’autres dans l’Espagne du début du XXe siècle, elle prend immédiatement un caractère supérieur, celui de l’affrontement de forces qui dépassent le simple cadre de l’Espagne : polarisation de l’affrontement des blocs nationalistes et communistes, terrain de manœuvres de nouveaux matériels et de nouvelles stratégies militaires, développement d’une propagande originale.
    La guerre d’Espagne devient ainsi une véritable guerre de communication, la première, dans laquelle l’art est très largement enrôlé. Ce sont des artistes qui peignent jour après jour les dizaines de millions d’affiches placardées partout en Espagne et en Europe, ce sont des artistes qui peignent, sculptent et mettent en image cette guerre moderne, inventant pour ce faire un nouveau vocabulaire plastique, ce sont des écrivains qui s’engagent dans les brigades et décrivent ce qu’ils voient, ce qu’ils vivent sur le front et dans les cités espagnoles mises à mal, ce sont des photographes qui, au péril de leur vie, transmettent des images « choc » d’une guerre qui ne peut plus cacher ses atrocités.
    Et si les nationalistes ont gagné la guerre militaire, c’est bien l’art et les artistes qui leur ont fait perdre à tout jamais celle de l’opinion…
    Après une rapide présentation de la guerre d’Espagne et de ses principales caractéristiques, nous verrons d’abord comment l’Espagne et les artistes espagnols se positionnent vis-vis de la guerre et créent des œuvres phares puis nous verrons ensuite que nombre d’artistes étrangers vont également écrire et illustrer la guerre, les uns comme les autres dépassant largement la simple anecdote pour se hisser au rang de l’universel. Enfin, nous ferons une large place à la photographie, au photoreportage né grâce à l’audace de Capa, Taro et autre



    en savoir plus sur Pass’enGers : http://www.pass-en-gers.fr/

lienfb
    Bientôt au cinéma
    Inscriptions
    - Newsletter programme : pour vous abonner, envoyez un mail vide avec pour objet "Inscription" à l’adresse anim@cine32.com
    Voir le programme
    Suivez CE LIEN
    Répondeur programme : 05 62 60 61 04
    Allée des arts (av de l’yser) à Auch